Notre dernière semaine à Paris

Lorsque Céline a quitté son travail, 6 petits jours restaient avant le départ. Une semaine passée sur les chapeaux de roue.

Ca a commencé par la soirée de départ, avec son lot de fatigue et de cernes le lendemain. Pourtant il a bien fallu faire quelques 30 cartons pour vider notre appartement et le laisser le mardi à nos sous-locataires.

Cartons et A/R pour les caser dans la cave le lundi jusqu’à 23 heures, réveil à 6h le lendemain pour faire le ménage. Sans oublier un petit A/R en train pour loger l’ordinateur chez la grand-mère de Céline.

Nous avons eu la chance de profiter de l’hospitalité de Christophe et Stéphanie pour ces derniers jours. Le dépaysement commençait, sous un autre toit que le nôtre.

Je passe les diverses ultimes formalités (banque, poste, état des lieux, procurations pour les élections etc.), les derniers achats, les au-revoir à celles et ceux dont on n’avait pas pu profiter et les soirées qui s’enchaînaient : la course.

Avec tout ça, les sacs n’ont été faits et pesés que la veille du départ. Comme on va laisser quelques affaires à NY chez Adeline et Gaël, le verdict du poids des sacs est à venir!

Vendredi matin, après la dernière soirée très sympa et quelque peu arrosée (de larmes plus que d’autre chose pour une fois!), c’est le départ. Le coeur un peu gros on moment du décollage, je crois qu’on commence à réaliser…

A nous NYC et Manhhhhhhhhhhhhhaaatan!!!

2 Responses

Write a Comment»
  1. Micheline/james

    Merci pour ces premières nouvelles.Je comprends la tristesse du départ et vous assure que j’ai bien pensé à vous ce jour là.Maintenant pour vous, c’estl’aventure et je souhaite que tout se passe bien.Iln’y aaucune raison pour que ce soit le contraire.Bon séjour à N.Y.Grosses bises à vous deux.

  2. Josette

    Après notre retour de BIOT je prends (enfin) connaissance des dernières news.
    Nous regrettons vivement de n’avoir pas pu être là pour participer à ces réjouissances et ces larmes d’au revoir.

    365 jours c’est vite passé mais c’est surtout la porte ouverte à (au moins) 365 aventures et expériences différentes. Profitez au maximum, faites des photos et TRICOTEZ-VOUS des souvenirs, des angoisses, des peurs, des fous-rire, des moments d’extase et d’enthousiasme et gardez-en quelques uns que pour vous…
    Gros bisous de nous deux

Leave a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*