Bahia

Déjà presque trois mois que nous sommes rentrés et le blog n’est toujours pas fini… Shame on us!

Avant d’évoquer notre retour, revenons tranquillement à la douceur de vivre brésilienne… On en était resté au Minas Gerai, cet état représentatif du passé portugais du pays où foisonnent églises baroques et dorures en tout genre.

Nous avons ensuite pris l’avion pour rejoindre Salvador de Bahia, la ville du célèbre écrivain Jorge Amado. Nous sommes restés plus d’une semaine dans cette très belle ville dans laquelle on sent battre le coeur de la fête brésilienne, surtout à moins de 15 jours du Carnaval! On a dégoté une pousada bien charmante tenue par un couple franco-bahinais hyper accueillant… un peu comme à la maison, ça nous prépare pour le retour! Le petit dej sur la terrasse reste un souvenir bien savoureux…

C’est avec Jeanne et Jean-Charles, tombés sous le charme de Salvador lors d’une soirée animée alors que nous étions dans l’avion, que nous déambulons dans le centre historique. Jolies églises, façades colorées, azuleros, métissage, on en prend plein les yeux! On se prévoit tout de même de bonnes pauses resto, des parties de carte endiablées sur la terrasse privée de l’hôtel, et une virée à Itaparica, grande ile située dans la Baie de Tous les Saints en face de Bahia. Une bonne journée de plage, avec langouste et caïpi le midi, petits ploufs, bonnes tranches de rigolades… On emmagasine les bons moments. Pourtant déjà, les Parisiens s’en vont rejoindre leurs petits bouts, tout beaux et tout bronzés.

Pas le temps de souffler que voilà les derniers accompagnateurs de Pouces qui nous rejoignent, mon père et Nathalie. C’est reparti pour le tour de Salvador, la virée à Itaparica… toujours avec les caïpi et les bonnes pauses en toile de fond.

J’oublie une composante essentielle à tout séjour bahinais, la musique. Il faut dire qu’ici à chaque coin de rue défile une fanfare (enfants, femmes en splendide habit blanc traditionnel…), s’anime une place, en particulier à la nuit tombée. Il y en a un peu pour tous les goûts et ça nous plait bien. Tout le monde danse, fait la fête dans un mélange de bonne humeur et de décontraction tout brésilien. Salvador de Bahia passe pour être LA ville de la musique et de la fête au Brésil, avec son métissage et ses traditions héritées pour beaucoup des esclaves. La capoera connait un succès fou aussi.

Un peu abrutis par la chaleur et la foule, nous prenons tous les quatre le bus pour rejoindre un petit havre de paix, un peu plus au calme, un peu plus au frais. Nous posons les sacs à Lençois pour la dernière étape du voyage. Au programme, un peu de rando…pour le bonheur de Michel et Nathalie! Malgé leur grande habitude de la marche, ils ne s’en sortent pas trop mal… bon c’était une balade de 4 heures, hein, rien de plus! On rempile le lendemain pour un tour en Jeep admirer les principaux sites du parc de la Chapada Diamantina. Cela nous plait pas mal… Dernières photos au coucher du soleil, car nous attendent une nuit de bus, une journée de transit à Salvador et 12 heures d’avion….

Back to France!

Dernières photos du voyage: Salvador et la Chapada Diamantina!

5 Responses

Write a Comment»
  1. Patrick Lacour

    Que devient le rêveur quand le rêve est fini ?
    Même si l’on ne revient jamais indemne de ce genre d’aventure,
    j’espère que le retour à la vie des gens d’ici n’aura pas été trop violent.

    En tout cas, un grand merci à vous deux pour tous ces recits et photos que vous avez bien voulu partager avec nous.

    Patrick

  2. Christine

    Il y avait bien longtemps en effet et je vois que Céline s’occupe bien au boulot …. Blague à art, tu es superbe sur la photo au resto avec un haut rose, peut-être emprunté à Jeanne ?
    Salvador de Bahia semble en effet bien sympa avec ses couleurs, son ambiance et visiblement, vous en avez bien profité.
    Quant aux paysages de la Chapada Diamantina, on se croirait effectivement en Afrique du Sud !
    A bientôt pour les dernières rubriques et gros bisous à tous deux.

  3. Micheline/james

    Nous commencions à désespérer de ne pas voir la fin de vos exploits.Très belles photos de Salvador de Bahia et sur certaines ( je suis comme Christine) avec vos amis Jeanne et Jean-Charles vous êtes magnifiques. Je constate que, même à la fin, vous avez toujours un verre à la main.La séance langouste devait être bien agréable.Beau le plongeon de Monsieur Fret….
    Nous attendons donc la fin et vous remercions de nous avoir fait rêver pendant un an.Gros bisous à vous deux

Leave a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*