Noroeste

Argentine, nous voilà! Et c’est avec ma mère que nous nous apprêtons à découvrir les superbes paysages de la région de Salta, décrite comme l’une des plus belle du pays.

Quelques jours à Salta tout d’abord, le temps de se promener dans le centre colonial, de trouver une location de voiture et de se plonger dans l’ambiance d’une peña, un endroit où l’on mange et écoute du folklore. Une petite mamie se déchaîne sur la piste et entrave les pas gracieux des danseurs, on ne sait plus qui regarder mais cela fait sourire tout le public.

Au volant de notre superbe berline, c’est parti pour la liberté. Quel bonheur d’aller à son propre rythme, de s’arrêter pour une photo, de pique-niquer au milieu de nulle part! Nous ne regretterons pas cette petite « folie », malgré les routes parfois bien difficiles de la région qui nous ont d’ailleurs valu une sacrée crevaison.

On commence par des curiosités géologiques du coin, des formations rocheuses dans des tons ocres, rouges, verts, beiges et roses de toute beauté. Elles portent d’ailleurs des noms évocateurs: montagne aux sept couleurs; palette du peintre… Pour nous trois, cette dernière fait plutôt penser à du coulis: framboise, chocolat, vanille…

Notre route traverse de nombreuses quebradas, des canyons hauts en couleur souvent bien secs, chacun avec ses particularités.

Nous faisons découvrir à maman un petit salar, argentin cette fois! Les Salinas Grandes nous accueillent sous un ciel nuageux. Pas de montage photos, le temps d’un pique nique et on repart.

L’architecture locale nous enchante: les maisons sont d’une blancheur éclatante; les églises, d’inspiration baroque, sont toutes plus dénudées et pimpantes les unes que les autres. Nous déambulons autour des places principales, où il fait bon flâner à l’ombre d’un palmier, regarder l’artisanat local… Huamahuaca, Cachi, Cafayate, autant de jolies places, patios, et beaux clochers.

Gros coup de cœur de cette semaine, le village de Molinos. Au pied d’une petite chaîne de montagnes, ce bijou est absolument déserté par les touristes lorsque nous y arrivons, à la fin d’une journée de route. La lumière est parfaite et nous nous octroyons le luxe d’un superbe hôtel, une ancienne demeure du XVIIIè siècle ayant appartenu à un gouverneur provincial. Ronan, dans un élan soudain de grande motivation, se jette dans l’eau pourtant glacée et pas très clean de la piscine (ben oui c’est encore l’hiver ici). Nous fêterons avec quelques jours d’avance les 29 printemps de Monsieur dans un cadre magnifique. Merci Jeanne&Jean-Charles pour ce cadeau grandiose!

Heureusement, nous avons d’autres charmantes découvertes sur la route de Cafayate. Nous sommes dans la région du torrontès, un vin blanc sec très aromatisé qui n’est fabriqué que dans cette région. C’est la tournée des bodegas, visite des propriétés viticoles et dégustation, cela va de soi… Il faut qu’on se prépare pour la route des vins, de Mendoza à Santiago du Chili qui nous attend dans quelque temps!

Nous découvrons aussi l’âme gaucho des Argentins. C’est l’époque de la grande Fiesta del Milagro, la patronne de Salta. Nous croisons plusieurs processions à cheval, avec la statue de ladite patronne.

La culture indienne est bien présente dans le Nord-Ouest argentin, où les visages ressemblent beaucoup à ceux de la Bolivie voisine. Vestige précolombien, les ruines de Quilmès témoignent du passé tumultueux de la région. Les peuples Diaguitas ont en effet vaillamment résisté aux invasions incas du Grand Pérou, avant de succomber aux assauts de la colonisation espagnole. Une culture que s’efforce de faire revivre aujourd’hui l’artiste Hector Cruz, dont le curieux musée est à lui seul une véritable œuvre d’art parfaitement bien intégrée aux paysages de la région…

11 Responses

Write a Comment»
  1. Christine

    C’est avec énormément de plaisir que je viens de revivre de très agréables moments de mon séjour argentin … Bravo Céline pour ton article et je suis convaincue qu’il valait mieux laisser à ta propre initiative la rédaction et le montage photos : je n’ai pas souhaité, tout comme prédecesseurs, me laisser prendre au « piège journalistique  » qui vous sied à merveille !
    A bientôt le plaisir de lire la prose de Ronan et en attendant, bonne continuation pour la fin de votre séjour dans la capitale, avant d’attaquer la route des vins argentins et chiliens …
    Plein de gros bisous à tous les deux.

  2. Adeline

    mais célinette, où as-tu trouvé cette jolie jupe et ce charmant petit haut violet pour fêter les 29 bougies de ton homme???? Moi qui croyais que tu tournais avec 2 pants et 4 T-shirts!!! je vois que tu as fini par craquer :-)

  3. michel

    Salut les Pouces, vous revoilà !
    Avec grand plaisir je découvre votre premier post argentin dont les photos m’inspirent quelques commentaires……
    J’ai tout d’abord cru que vous aviez abandonné votre voyage et étiez retournés à Paris lorsque j’ai vu cette photo de la Tour Eiffel, mais j’ai vite été rassuré lorsque j’ai constaté qu’elle se trouvait à plus de 4000 m!!
    Bon d’accord on sait que c’est dur pour vous loin de nous, et de la mère patrie.
    Mais patience, plus que quelques mois et vous serez à nouveau dans la grisaille et la routine.
    Et puis c’est bien vous qui avez voulu partir si loin et si longtemps non ?
    Alors vous n’avez plus qu’à assumer, na !
    C’est certainement pour oublier votre cauchemar que vous vous adonnez maintenant à la picolle !
    Et alors là, vous faites fort ! Même Christine s’y met en buvant le vin à la paille. C’est certainement une coutume locale ? Quant à Céline, c’est par les narines !!!??? je suis sûr que c’est le meilleur moyen de se vacciner contre la grippe !! Et même le vin est caché dans un carton de lait, ou bien derrière un Lama sur les bouteilles …
    Enfin,…… c’est sûrement pour cela qu’il existe des lamas patchwork avec la laine déjà toute teinte ?
    Après tous ces exemples, les parents de Ronan savent maintenant qu’il leur faudra mettre la barre trés trés haut.
    j’y ai aussi vu Julie cachée dans une pile de pneus pour ne pas qu’on la voie.
    (chut !!! faut pas le dire…..)
    Et les cactus !! ils n’arrêtent pas de nous faire des doigts sur les photos, voire même quelques fois nous montrer d’autres choses ……..
    Heureusement que Ronan, tel un sage après un bain purificateur, rend la justice sous son arbre, ceint d’un magnifique pagne qui lui donne un air d’empereur…..voir de Jesus !!
    A ce propos, les églises et cathédrales sont absolument magnifiques et parfaitement entretenues.
    hasta luego !! Adios !! hasta la vista !!

  4. Josette

    Michel m’a devancé, je voulais dire que même les cactus (le pouce en l’air) entrent dans la fan club des pouces.. Je t’ai trouvé très élégante Céline dans ton petit ensemble jupette pour l’anniversaire de Ronan, je comprends fort bien qu’après tooutes ces tenues de baroudeur une touche de féminité ne nuit pas.

    Merci pour toutes ces belles photos et les commentaires toujours aussi vifs, alertes et agréables à lire, là encore vous faîtes un beau duo de rédacteurs avec la pointe d’humour opportune….
    Pour passer « incognito » Christine a chaussé ses lunettes, nous n’y sommes vraiment pas habitués. Qelle chance vous avez eu de passer quelques jours avec « maman » et elle ne semble pas regretter son aventure.

    Très gros bisous de nous deux et continuez à nous faire partager votre joie et vos découvertes et nous « jumpons » avec vous.
    A +

  5. Josette

    Bientôt le tour des parents de RONAN, nous vous souhaitons une « bonne virée » avec modération…. et je le souhaite pour vous tous, accompagnée de paysages toujours aussi gran dioses.
    Bon séjour, bisous

  6. Celine

    Bien vu pour les fringues, je me demandais si ça allait échapper aux expertes mode aux sens aiguisés!
    C’est ma mère qui est passée par là, cadeau d’anniversaire oblige, mais les fringues sont reparties aussi sec pour la Réunion donc j’en profiterai plus tard :D

  7. charlotte

    Adeline m’a devancée, je voulais faire le petit commentaire sur ta magnifique tenue qi tranche radicalement avec des treillis et autres t-shirt… un avant goût de ton craquage shopping dans quelques mois ?

  8. Christine

    Tu vois Ronan, c’est simple pour avoir de nombreux commentaires : il faut jouer l’effet de surprise et c’est tout le fan’s club qui réagit ; après ta coupe de cheveux qui t’avait rendu célèbre et ta silhouette longiligne, voici le tour de Céline de jouer la « star » … Je ne doute pas que ton prochain article sera honoré, comme il se doit et si Josette se met à « jumper » maintenant, où allons-nous ???
    A très bientôt donc et encore de gros bisous à tous les deux.

  9. bruno

    salute el alcoolos potos,
    1 nouvelle mision s’achève brillament et je vois quelle est fêtée dignement à coup d’alcool, de marelles et autres pauses artistiques.
    Par contre , je vois que votre compagnones est repartie vers d’autres sphères ,donc qui va vous rendre visite par la suite? qui va venir partager avec vous l’ivresse( je parle bien sûr de l’aventure,ou celle des montagnes)?Quels seront vos nouvelles tenus,votre nouveaux look d’aventurier? Y aura t’il des cactus, des flamands roses et pire encore des lamas? Sera t’elle un périple vulcanoaérosubaquatico fait à pied , à vélo , en tacos,en car en sautant ou en faisant le flamenco ou la carrioca?
    En tout cas , quelque soit la forme que prendra votre voyage, j’espère que vous continueraient à me faire rire, trembler et quitter la France pendant 1 instant.
    Poutoux au trios redevenu duos

  10. Micheline/james

    Salut les deux baroudeurs,
    je suis un peu en retard pour répondre car je ne prends connaissance de votre blog que ce jour( bien sûr à cause de mes deux semaines d’absence).Je vais donc répéter ce qui a été dit plus haut.
    Céline, tu étais parfaite avec ta jupe et très élégante pour l’anniversaire de Ronan.Pour cet événement, vous aviez choisi un bel hôtel et, en plus, une belle voiture pour y arriver.C’était certainement une belle soirée en compagnie de Maman Christine qui à l’air de bien «  »picoler » à la paille.Elle joue (si j’ai bien vu) encore parfaitement à la marelle.
    Belle Cathédrale à Salta et, en général, les églises sont magnifiques.Super aussi la montagne au 7 couleurs.
    Comme d’habitude, les photos sont magnifiques et j’ai grand plaisir à les regarder. Les paysages sont vraiment très beaux.Bon prochain séjour avec les parents de Ronan.A très bientôt.Grosses bises à tous les deux.James

Leave a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*