Ruinas, piscinas y grutas

Pour notre premier jour au Guatemala, on se dit qu’autant commencer fort en allant à Tikal, Ze site maya mythique, réputé en particulier parce qu’il est niché au cœur de la jungle, ce qui donne à sa visite un petit côté aventurier.
Après quelques cafouillages, un petit aller-retour de 70 km pour retirer de l’argent, notre projet de camper juste à côté du site tombe à l’eau car il est trop tard et nous dormons finalement à El Remate, petit village tranquille au bord du lac de Peten Itza qui invite à la baignade :

Le lendemain, lever à 5 heures pour être sur le site dès son ouverture, à 6 heures. Grâce à l’étendue du site (il faut parfois marcher un bon kilomètre entre deux temples) et au faible nombre de courageux, nous sommes seuls au monde pendant deux bonnes heures (enfin, pas tout à fait, on croise les locaux qui font leur jogging matinal dans les arbres, une bonne petite équipe d’une dizaine de singes qui passent à 10 m au dessus de nos têtes). C’est assez magique d’avoir la jungle et les temples pour nous tout seuls :

Le site est immense et nous passons six heures bien remplies à le visiter. En plus d’admirer les « vieilles pierres », nous ferons connaissance avec quelques habitants des lieux :

Après cette belle journée achevée par quelques ploufs dans le lac,

nous mettons cap au sud pour gagner Coban, ville qui sert de départ pour des excursions à Semuc Champey et aux grottes de Lanquin. Semuc Champey est le nom donné à un ensemble de piscines naturelles aux jolies couleurs. L’endroit est très agréable et le guide nous fait descendre le long de la rivière qui a dessiné les différents bassins, mais les normes de sécurité ne sont pas vraiment les mêmes que chez nous : par exemple une simple corde pour un rappel sur une demie douzaine de mètres en terrain accidenté où la chute peut être fatale. Céline renonce à y aller et a peut-être raison (la mésaventure de notre copain Sylvain qui vient de se casser la jambe dans un coin perdu de la Patagonie y est sans doute pour quelque chose), une anglaise du groupe dégringole sur 3 mètres au retour et malgré sa chute impressionnante s’en sort avec une cheville légèrement foulée et quelques larmes.
Malgré tout, on profite de ces piscines bien agréables et d’un superbe point de vue.

Les grottes de Lanquin sont, quant à elles, assez impressionnantes par la hauteur de plafond mais nous sommes déjà un peu blasés car les grottes vues au Mexique ou au Belize nous avaient autrement époustouflés.

P1030746.JPG

Quoiqu’il en soit la journée s’est passée dans une super ambiance internationale, nous avons en particulier fait la connaissance de Pascal, Suisse très sympa qui fait le même périple que nous mais dans l’autre sens et qui a pu nous donner plein de conseils.

Plus de photos Tikal
Plus de photos Coban

7 Responses

Write a Comment»
  1. Micheline/james

    Coucou,

    J’ai eu froid dans le dos en lisant vos commentaires sur la descente le long de la rivière en terrain accidenté.Céline, tu as bien fait de t’abstenir, le farniente c’est mieux.Et vous, Ronan avez-vous été plus téméraire ?
    Le retardateur fait bien les choses.Ca fait plaisir de vous voir ensemble et radieux.
    Le Toucan n’a pas l’air très avenant et les « bêtes » dans le arbres me feraient peur.
    Les temples sont grandioses et Céline parait miniscule.Après avoir monté et descendu toutes ces marches, n’avez-vous pas mal aux jambes….
    Très belles photos de l’enfilade des piscines.
    Je pense toujours bien à vous et vous adresse de très grosses bises.James

  2. FRET Christine

    James est imbattable avec sa réactivité légendaire ! je suis à la traîne, malgré le décalge horaire mais c’est samedi et je ne suis pas sur l’ordi dès le lever …
    Comme toi Céline, je n’aurais pas pris le risque de la descente avec la corde ; les paysages sont magnifiques et la végétation très luxuriante, la faune toujours aussi riche et les temples impressionnants !
    Merci une fois de plus pour ces belles photos (j’aime particulièrement l’enfilade de piscines et les chevaux qui font penser à l’Argentine, déjà) et ces commentaires.
    A très bientôt pour la suite de votre périple et en attendant continuez votre apprentissage de la langue espagnole.
    Très gros bisous à vous deux.

  3. turbergue

    salut Camarades
    comme promis un petit tour sur votre blog qui est vraiment grandiose.Les photos sont vraiment magnifiques et les petits contrendus sont sympas.
    Je vous embrasse tous les 2
    tchao les bello

  4. Gregoire

    Salut les aventuriers
    Je suis ébahis devant vos si belles photos…
    Vous avez encore quelques progrès a faire sur le nom des bébêtes…parce que bestiole a grande queue c’est pas dans le dico !
    Que dire de plus, sinon vous souhaiter des paysages toujours plus merveilleux

  5. Adeline

    souvenirs souvenirs… on avait fait tt pareil que vous à Tikal: dodo au bord de Peten Itza, Tikal à 6h du mat, 6h passées dans la jungle… bande de veinards, je m’y verrai bien. Bisous
    PS: on est bien contents que vous ne soyez plus au mexique avec ces histoires de « swine flu » comme ils disent ici

  6. Mamie de l'églantier

    Avec toute cette équipe de jeunes sympas, les matinées sont bien occupées: kiné, hier promenade au marché de la gare…j’ai essayé les patins à roulettes mais le fauteil était plus confortable.
    Nous avons depuis quelques jours du beau temps, il faut en profiter.
    Je suis heureuse d’avoir de vos nouvelles et de vous suivre un peu. Les commentaires de Ronan…super…c’est sensas…toute la famille en profite.

    Gros gros bisous et bonne continuation.
    Mamie l’églantier

Leave a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*