Galapagos

Notre escale à Quito avait pour but de chercher un éventuel bon plan pour les Galapagos, petit paradis sur terre réputé très cher. Hasard du calendrier, nous arrivons à Quito un samedi après-midi, toutes les agences sont fermées, d’où notre petite excursion à Quilotoa que Céline a racontée dans le précédent article. Nous trouvons finalement un « bon plan » le lundi pour un départ le vendredi, la réduction sur la croisière (de 5 jours, nous n’avons plus le temps pour celle de 8 jours, il nous reste beaucoup de kilomètres à faire et de choses à voir avant notre rendez-vous péruvien avec Charlotte, Sylvain, Adeline et Gael….) n’est pas hallucinante mais suffisante pour nous faire craquer, c’est la deuxième fois qu’on passe en Equateur, il n’y en aura peut-être pas de troisième…

Après une petite escale par Guayaquil et un petit tour en avion, nous voici à bord du Fragata, qui sera notre maison pendant quelques jours. Première surprise, qui n’est pas pour nous déplaire, nous ne sommes que 9 à bord du bateau qui peut accueillir 16 personnes. La crise et la peur de la grippe A sont apparemment passées par là! Un couple de jeunes Néozélandais (médecin et avocate) en voyage de noces au long cours, un couple d’Australiens (DAF d’une boîte d’info et DRH du TF1 local…), un Brésilien (expert apparemment au niveau mondial en chirurgie assistée par vidéo), un Canadien (producteur d’une émission télévisée sur l’actualité internationale) et un Français (formateur informatique à son compte) seront nos compagnons « de luxe » pour cette croisière. Tout ce petit monde cohabite très bien, l’ambiance est sympa sans non plus être déjantée.

« Bon, il est gentil avec ses détails qui n’intéressent personne, mais on s’en fout! » me direz-vous? Ok, je finis ma longue introduction en vitesse par le bateau et son équipage et on en vient au vif du sujet, les îles et leurs bébêtes. Le bateau est plutôt spacieux, les salles communes sont confortables et le pont dispose de suffisamment d’endroits pour se prélasser, au soleil sur le pont supérieur ou à l’abri sur le pont intermédiaire.

Notre cabine est petite mais suffisante puisque au fond elle ne nous sert qu’à dormir et à nous laver.

L’équipage est composé d‘un cuisinier, d’un barman, d’un cabinier, d’un mécano, du capitaine bien sûr et de notre guide et de son assistant stagiaire. Nous avons droit tous les soirs à un briefing pour nous expliquer le programme de la journée du lendemain. Les repas n’ont rien d’extraordinaire mais sont largement acceptables. Il y a en général deux sorties par jour, une par demie journée, avec au cours de l’une d’elles au moins du snorkeling (plongée avec masque et tuba pour ceux qui n’auraient pas suivi ;o) )

Pour ceux que ça intéresse, nous avons principalement visité le nord de l’archipel :

Itinéraire Galapagos

Notre itinéraire (en rouge).

On ne sait pas ce que nous avons raté, mais nous avons vraiment apprécié le parcours que nous avons fait, nous avons pu voir de nombreux oiseaux bien sûr : fous, frégates, pélicans, pingouins…

Les phoques ou autres lions de mer n’ont pas été en reste. Apparemment ces derniers ne sont pas fans de Céline, l’un d’eux l’a attaquée plusieurs fois! Il faut dire qu’on passe juste à côté et que si la plupart du temps ils ne font pas attention à nous, le mâle dominant (qui règne sans partage sur son harem) n’aime pas toujours les intrus…

free video player & video platform - interactive video, online video solution: video player, video editor - kaltura
wordpress video - wordpress plugin for integrated video on video blogs, and video tools

Les Galapagos ne seraient pas les Galapagos sans leurs iguanes, créatures à l’apparence maléfique qui ont fait penser aux explorateurs tombés ici par hasard qu’ils avaient trouvé l’enfer sur terre!

Et le tortues? Malheureusement notre programme serré ne nous a pas permis de voir de tortues terrestres en liberté. Nous n’en avons vu « que » dans l’eau.

P1080922.JPG

On s’est un peu rattrapé le dernier jour à la station Charles Darwin (pour rappel son étude de la faune des Galápagos a beaucoup contribué à l’élaboration de sa théorie de l’évolution) avec de nombreuses tortues terrestres, mais en captivité, c’est quand même pas pareil :

Dès notre première abordage, nous avons la chance de voir un requin longer le rivage. Nous en verrons un autre dans la mangrove et au cours d’une plongée, l’un d’eux viendra faire un tour à quelques mètres de nous!

Cette plongée fut d’ailleurs le moment fort de notre séjour, où nous nagions au milieu des lions de mer et des pingouins. Cette fois-ci nous avions prévu le coup et acheté un appareil étanche jetable, il faudra sans doute attendre notre retour pour voir nos photos sous-marines!

Mais en attendant, un petit montage vidéo du passager brésilien donne une bonne idée de ce que nous avons pu voir sous l’eau (il a malheureusement raté le requin, nous aussi!):

free video player & video platform - interactive video, online video solution: video player, video editor - kaltura
wordpress video - wordpress plugin for integrated video on video blogs, and video tools

C’était vraiment magique de pouvoir approcher toute cette faune de si près :

Et puis ces petites bébêtes se baladent sur des îles qui à elles seules valent déjà le détour!

En bref, les Galapagos nous auront coûté un œil, mais l’autre a pu voir tellement de belles choses que ça valait le coup! (ou le coût hein :p)

Beaucoup plus de photos

3 Responses

Write a Comment»
  1. christine

    J’avais déjà du mal à démarrer la dernière journée de la semaine mais là, c’est le « pompon » et ce, grâce à vous ; c’est vrai qu’on s’en fiche Ronan des passagers de votre bateau (mais la façon dont tu dis ça fait sourire) ,mais quand même, vous avez cotoyé du beau monde …. Je plaisante bien entendu mais l’ambiance avait l’air sympa .
    Une fois de plus, on ne peut qu’admirer vos photos ; les oiseaux sont magnifiques et certains très classe ou très dignes, je trouve, et la nature est sauvage avec des couleurs superbes comme je les aime ; d’ailleurs, Ronan est tout à fait assorti au décor des cactus (je veux dire dans le ton uniquement).
    Vous êtes tous les deux rayonnants et bronzés et il me tarde de le constater de visu …
    A bientôt et bonne découverte péruvienne ; c’est aujourd’hui que vous allez retrouver vos amis et j’aurai une pensée supplémentaire pour vous.
    Gros bisous à tous.

  2. Micheline/james

    Pas mal du tout le Fragata et, en plus, que du beau monde.Vos détails, Ronan, ne sont pas du tout ennyeux et pour ma part (je ne peux parler pour les autres) j’apprécie beaucoup.
    L’intérieur de ce bateau est luxueux et le coin farniente, pas mal.Céline,sur la photo où tu es seule avec cheveux au vent,tu es magnifique.Une vraie star.J’imagine que vous avez fait une petite descente au bar qui, aussi, à l’air sympa.
    Les grosses bêtes font un peu peur, surtout les iguanes qui n’ont pas l’air engageant.Je préfère les tortues.
    Les photos sont, comme toujours, aussi belles les unes que les autres et votre joie de vivre fait plaisir à voir.
    Très grosses bises à vous deux.

  3. Famille Panda

    Hello,

    Un petit coucou de la PandaFamily qui a un peu déconnecté ces dernières semaines…
    Allez je rattrape ce soir :) En tout cas les photos sont très belles!
    On espere que vous allez bien et que la grippe A c’est pour bientot :)
    Bises

Leave a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*