Premières impressions brésiliennes

Nos premiers pas au Brésil sont pour Angra dos Reis, après un trajet long et inconfortable de plus de 28 heures de bus. Décidément, entre les routes sinueuses chaotiques, les bus pas top, et cette drôle de langue, on a perdu tous nos repères!

Angra n’a pas d’autre intérêt que de servir de port d’embarquement pour Ilha Grande où nous partons de suite nous poser… Ambiance « brésilienne » qui nous met tout de suite dans le bain: les vacances en famille, tout le monde en maillot de bain, une chaleur étouffante… On succombe bien vite aux joies du ventilo, de la plage en dehors des heures les plus chaudes et de la sieste!

Mais Ilha Grande, c’est aussi un paradis de la nature: une ile préservée, sans voiture et dotée d’une forêt vierge jusqu’à la mer. Un jour de grande motivation, on se décide à rejoindre à pied la plage Lopes Mendes, classée par certains guides comme l’une des plus belles du Brésil, pourtant pas avare en la matière. On sue à grosses gouttes – et c’est vraiment un euphémisme, puisqu’on essore les t-shirts à l’arrivée – pour traverser l’île dans sa largeur et heureusement on glandouille bien à l’ombre sur cette plage au sable si fin. Le lendemain, le programme n’est pas mal non plus à bord d’un gros bateau qui nous emmène caboter dans les plages du sud de l’ile…

Bien reposés et avec quelques couleurs, nous nous décidons à affronter Rio après quelques jours de farniente. Première excellente surprise, notre hôtel se révèle être l’un des plus charmants que nous ayons connus du voyage, une ambiance 100% british avec un immense salon et une vue sur le Christ du Corcovado pas mal du tout. Fidèles à nos habitudes, on est bien décidé à arpenter la ville mais il faut avouer qu’on passe aussi du bon temps sans rien faire de spécial. C’est qu’il ne faut pas croire, mais 11 mois de voyage, ça fatigue! Et puis nous nous devons d’être en pleine forme pour accueillir Jeanne et Jean-Charles dont l’arrivée se fait imminente.

Nous entamons la visite de Rio par le quartier Santa Teresa, un repaire d’artistes à l’âme bohème et caractérisé par le bonde, un tramway antique… Les vues depuis Santa Teresa sont superbes et révèlent les contrastes étonnants de la ville, entre les favelas à fleur de collines et les buildings du Centro.

On s’aventure ensuite un peu plus loin, dans le Centro justement. Un étonnant mélange des genres puisque l’on passe d’un souk local d’origine juive et arabe au building de Petrobras, le fleuron de l’industrie pétrochimique brésilienne, en passant par un café européen du XIXè siècle et la cathédrale moderne de Rio!

Avec les copains, on part à l’assaut du symbole de Rio: la vue depuis le Christ Rédempteur, qui semble vouloir enserrer la baie de ses bras. On joue au chat et à la souris avec les nuages mais on finit par avoir une assez bonne idée de l’ensemble avec un peu de patience. Bien sûr, on n’est pas vraiment tout seul et on aperçoit même Hugh Jackman venu tout bonnement profiter du Corcovado.

La journée se poursuit à Ipanema, LA plage in de Rio… On se baigne bien volontiers, malgré des vagues à la hauteur impressionnante. Elles ont quand même occasionné plusieurs sauvetages en hélico à 50m du rivage. La fréquentation de la plage est digne de celles de la Côte d’Azur en plein mois d’aout mais malgré un bétonnage tout « années 70 » du front de mer, l’endroit ne manque pas de charme, en particulier au coucher du soleil. Honte sur nous, le temps nous a fait défaut pour aller flâner jusqu’à Copacobana, l’autre plage mythique de Rio, à la renommée pourtant mondiale…

Notre coup de cœur de Rio va à son autre vue célèbre, celle du Pain de Sucre. Instant magique, une caïpirinha à la main, un autre jour au coucher du soleil…

Mais la soirée est loin d´être finie puisqu´on va assister aux répétitions du défilé du Carnaval de Rio. Le show s´annonce chaud!

Les photos d´Ilha Grande


Et celles de Rio

9 Responses

Write a Comment»
  1. Françoise

    Cette fois j’ai bien reçu votre newsletter (il faut dire que je suis de nouveau sur outlook express) et je suis même la 1ère à mettre un commentaire, ça s’arrose!
    Elle est belle tout de même cette baie de Rio, même avec quelques nuages…
    Certaines photos m’ont rappelé Valparaiso…
    Le carnaval s’annonce chaud!!!
    Bises et à+ pour +
    Françoise

  2. Christine

    Je trouve pas mal vos premières impressions brésiliennes entre cette île sauvage (où la vie avait l’air dure en effet) et Rio, impressionnante !
    Vous avez une mine superbe, tous deux êtes bien bronzés, de quoi faire pâlir les parisiens à vore retour …
    Profitez bien de la fin de votre séjour brésilien et bon carnaval !
    Plein de bisous.

  3. Micheline/james

    Superbe ville que Rio.Le Christ est majestueuxet le pain de sucre impressionnant surtout le téléphérique pour y accéder.La cathédrale est originale mais doit valoir le détour.
    Quant à vous, profitez bien de la plage et du soleil (vous avez déjà de bonnes couleurs)car à Paris vous ne trouverez pas la même chose.
    Très belles photos comme habituellement.Les costumes prévus pour le Carnaval sont magnifiques.Amusez-vous bien.A très bientôt.James

  4. Mamie de l'églantier

    Toujours voyage superbe,malheureusement pour vous c’est bientôt la fin!!
    Je pense que papa est aussi enchanté que vous, avez-vous appris la samba ou le tango?
    j’ai bien reçu la carte de Céline et julie, j’ai déjà tourné une page au calendrier.
    Ma petite vie est toujours tranquille, j’éspère qu’à votre retour vous viendrez déjeuner avec moi(quand vous aurez le temps).
    Jennyfer est toujours mignonne, heureusement que j’ai pu vous suivre un peu avec elle.
    Je vous fais de grosses bises ainsi qu’a Michel (qu’il m’appelle à son retour)

    Mamie de l’églantier

  5. Alice Redon

    j’adore vos photos du Brésil … c’est canon ! je n’imaginais pas cela comme ça …

    petite débrief prévu avec Jeanne jeudi 11 fev. autour d’un dej.
    on pensera à vous

    A+
    Alice

  6. HERVIER Marie Madele

    Dès réception du calendrier (adressé par Françoise par la poste), je vous ai envoyé un mail pour vous remercier de ce superbe calendrier, de vos voeux, et vous présenter les miens les plus sincères pour cette année 2010. Je ne sais pas pourquoi, le mail n’est jamais parti, il est toujours resté dans ma boîte d’envoi.
    Aujourd’hui, 12 février, je me décide enfin à vous écrire sur votre blog. Même si le mail n’est pas parti, sachez que je pense souvent à vous.
    C’est toujours avec plaisir et intérêt que je vous suis dans votre voyage. Que de souvenirs !!! Les photos sont toujours magnifiques et me permettent de voyager bien assise dans un fauteuil.
    Bonne continuation et au plaisir de vous lire.
    Je vous embrasse affectueusement.
    Marie-Madeleine

Leave a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*